111111
  • Microsoft Project 2013

    Formation MS Project 2016

    ° Formation sur mesure offertes directement dans vos bureaux.
    ° Possibilité d'accompagnement directement dans vos projets.
    ° Renseignez-vous sur nos prix de groupe très concurrentiels.

  • Microsoft Project 2013

    Formation MS Project 2010 à 2016 (en ligne)

    Une formation adapté à vos besoins dans le confort de votre foyer! SEULEMENT 560 $

    • (soir 18h30 à 21h30): 4-5-11-12 décembre 2017

  • email1[1]

    Abonnez-vous GRATUITEMENT

    à l'infolettre du Génie du savoir!Vous recevrez des articles et des outils sur la gestion et l'amélioration sans aucun frais!


Tag Archives: Marge

Les chemins critiques multiples dans MS Project

La marge des tâches

Nous avons vu dans un article précédant que la criticité des tâches est déterminée par une comparaison entre la marge et un seuil fixé par l'utilisateur. C'est de cette manière que MS Project détermine si une tâche est critique ou non. C'est ainsi que se forme le chemin critique. Nous avions terminé l'article en disant que cette marge était calculée par rapport à la date de fin du projet. Mais qu'arriverait-il si notre projet avait plusieurs dates de de fin? Ou disons plusieurs livrables programmés à des moments différents. Il serait alors faux de calculer la marge des tâches basée sur une seule et même date de fin. Heureusement, avec MS Project il est possible pour l'utilisateur de fixer d'autres dates qui permettrons à MS Project de calculer la marge des tâches. On pourra ainsi créer plusieurs chemins critiques dans un projet.

Les chemins non-critiques

MS Project Chemin Critique

Chemin critique

Les chemins non-critiques ne sont que des chemins critiques disposant de marge. Sachant cela, il serait judicieux de les appeler "chemin de tâche", qu'ils soient critique ou non-critique. Pour créer un chemin de tâche il faut donner à MS Project une date à laquelle le chemin se terminera. Cette date agira de la même manière que la date de fin du projet au niveau du calcul de la marge des tâches du chemin où elle se trouve. Pour la créer nous devons attribuer une contrainte de fin à une tâche ou sur un jalon se trouvant sur ce chemin. Dans l'exemple plus bas, nous avons apposé cette contrainte sur un jalon représentant la fin contractuelle d'un livrable de notre projet. Deux type de contraintes peuvent être utilisés à cette fin: "doit finir le" ou "fin au plus tard le". Cette dernière étant plus souvent utilisée dans la vie.

Multiples chemins critiques

multipleschemin

Début mardi le 1er novembre

La structure présentée ci-bas, montre une technique permettant de représenter séparément les dates importantes et les activités du projet. La grande majorité des projets ont plus d'un livrable et assez souvent ces livrables ont des dates de livraisons différentes. Chaque livrable requiert des activités qui lui sont propres. Il devient nécessaire de calculer la marge de ces tâches en fonction de la date du livrable auquel ces tâches conduisent. Pour chaque contrainte de fin appliquées au jalon du livrable nous aurons un nouveau chemin de tâche. Étant donné que ces jalons ont un rôle clé dans le projet et comme ils auront un impact très important sur les calculs des dates du projet, une bonne pratique propose de placer ces jalons de livraison dès les premières lignes du projet dans une section bien identifiée à cette fin. La figure ci-bas montre comment il est possible de repérer facilement ces livrables avec leur date de livraison propre.

MS Project multi-chemin critiques

Les deux réalisations que nous avons (ligne 11 et 16), ont une marge différente et ces marges sont calculées en fonction d'une date de contrainte. Cette contrainte a été apposée au jalon représentant le livrable associé à la réalisation. Ces livrables sont complètement indépendants de la date de fin du projet. La fin de l’aménagement est actuellement prévue pour le 5 décembre et nous savons que nous devons terminer avant le 12 décembre. MS Project calcul donc la marge du livrable de l'aménagement à 5 jours. En même temps, nous prévoyons terminer les travaux TI le 24 novembre et nous avons jusqu’au 5 décembre. Ce qui donne 7 jours de marge. Aucunes tâche du projet n'est critique et nous avons même quelques jours d'avance.

En utilisant cette technique vous serez capable de mesurer l'impact de changements sur la marge de votre projet et non simplement de savoir si cela vous met en retard ou non. Ainsi, un problème survenu dans le passé ayant eu un impact majeur sur la marge du projet mais ne l'ayant pas mis en retard pourrait être identifié comme la cause première du retard au moment où de petits problèmes retardent officiellement le projet.

Cette technique est d'autant plus intéressante puisqu'elle produit un tableau de bord des retards/avances anticipés en temps réel dans un projet livrable par livrable. Sachez qu'il reste possible de se comparer avec le planning de référence mais il arrive parfois que cette comparaison devienne de plus en plus difficile à faire au fur et à mesure que le projet change. Sachant que la date de livraison est quant à elle contractuelle, c'est avec cette dernière qu'il faut se comparer.

Si vous essayez de reproduire cette technique vous remarquerez peut-être que votre réalisation construction devient critique. C'est simplement parce qu'elle termine le projet. La date de la contrainte étant plus tard que la date de fin du projet, cette dernière a priorité. Vous devez ajouter une tâche manuelle pour repousser la date de fin à une date postérieure à toutes vos contraintes. Plusieurs techniques permettent de faire cela.

En terminant, sachez qu'il vaut toujours mieux gérer des projets avec une marge de manœuvre. Gardez donc vos projets et vos chemins de tâches non-critiques! Ça vaudra mieux!

Posted in Gestion de projetTagged , , , , , , , , , , ,  |  Leave a comment

MS Project : Marge libre vs marge totale

La marge sert à savoir si c'est critique et si on est en retard!

On entend souvent dire que telle ou telle activité d'un projet se trouve « sur le chemin critique » du projet. Une formule souvent utilisée pour donner de l'importance à cette activité et tenter de la prioriser face à une autre. Mais qu'en est-il pour MS Project? Le chemin critique dans MS Project n'existe pas en tant que tel, au sens où il n'a pas de paramètre propre. Il est représenté par un ensemble de tâches consécutives qui forment le chemin le plus long du projet, c'est-à-dire que les tâches qui le composent n'ont pas de marge. D'ailleurs, ce chemin peut exister également sans être critique. Nous verrons comment utiliser les chemins non-critiques dans un prochain article. Pour déterminer si une tâche est critique ou non, MS Project propose à ses utilisateurs, dans les options avancés, de fixer un seuil de criticité à un nombre de jour à partir duquel les tâches seront considérées critiques.

formations ms project montréal

Par défaut ce seuil est fixé à 0 jour. Vous ne pouvez que choisir des valeurs positives et entières pour ce champ. Par exemple si vous fixez le seuil à 2 jours, les tâches ayant 2 jours ou moins de marge seront considérées critiques. Il ne s'agit que d'une simple comparaison mathématique à savoir si la marge est inférieure ou égale à ce seuil.

SI ( MARGE <= SEUIL) { CRITIQUE = OUI } SI NON { CRITIQUE = NON }

Marge libre vs marge totale

Pour chaque tâche, le champ Critique est donc directement dépendant de la marge que la tâche a à sa disposition. Il peut s'agir de marge libre ou de marge héritée par le chemin de tâche. La figure ci-bas montre en vert la marge libre de la tâche 4. Comme elle s’exécute en parallèle avec la tâche 3 et que cette dernière dure plus longtemps, la tâche 4 a donc 3 jours de marge libre. Cette marge correspond à la différence entre la durée des deux tâches­ ( 5jrs - 2jrs = 3 jrs). On observe également le même phénomène avec la tâche 5. En effet, elle a 6 jours de marge libre puisqu'elle s’exécute en parallèle avec la tâche récapitulative 6. La combinaison des deux marges libres des tâches 4 et 5 donne à la tâche 4 un total de 9 jours de marge totale.

Pour notre exemple nous avons laissé le seuil de criticité à sa valeur par défaut (0 jour). Nous voyons que les tâches 3, 4 et 5 ne sont pas critiques puisque, comme nous l'avons vu, elles ont une valeur positive de marge. Les tâches 7 à 10 forment le chemin critique de notre projet. Ensembles, elles partent de la date de début du projet et mènent à sa fin. C'est d'ailleurs par ce chemin que la date de fin sera calculée.

marie ève baron

Dans la figure ci-haut, le projet débute le 24 octobre et se termine le 10 novembre et a une durée de 14 jours ouvrable. Les tâches 7 à 10 étant liés avec une relation « fin à début » nous pouvons simplement additionner leurs durées et obtenir la durée du projet puisque l'autre section du projet s'exécute en parallèle et qu'elle ne dure que 8 jours. Cet exemple montre qu'un chemin critique se forme toujours du début à la fin du projet. Tous les projets ont donc un chemin critique à partir de la date de début jusqu'à la date de fin. Sur ce chemin, les tâches n'auront jamais de marge à moins que nous en décidions autrement. En résumé, la criticités des tâches dépend de la marge de chaque tâche, qui elle, est calculée en fonction de la date de fin de la dernière activité du projet. Si une tâche se trouve sur le chemin le plus long du projet elle ne pourra avoir de marge.

Pour que cela fonctionne bien dans un projet réel, il faut que le projet n'ait qu'une seule et même date de fin pour tous les livrables et il ne faut pas que le projet utilise des dates fixes pour marquer le passage d'étapes dans le projet. Heureusement, MS Project ne se limite pas à un seul chemin critique. Il est possible pour l'utilisateur de fixer d'autres bases qui permettrons à MS Project de calculer la marge des tâches en fonction d'autres dates que la date de fin du projet. On pourra ainsi créer plusieurs chemins de tâche dans un projet. Nous verrons cela dans un prochain article.

Posted in Gestion de projetTagged , , , , , , , , , ,  |  Leave a comment